Retour sur le hackathon RenovAction

Le hackathon RenovAction s’est clôturé ce mercredi 24 juin par une cérémonie de remise des prix aux lauréats des 5 défis, aux coups de coeur de l’Ademe, du Cerema et de l’IGN et du grand gagnant du hackathon. 

Pour rappel, 5 défis ont été proposé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, le Ministère de la Cohésion des Territoires, l’Ademe avec le soutien de 17 partenaires :

  • Défi 1 : Mesurer l’impact des travaux réalisés sur les factures énergétiques  
  • Défi 2 : Identifier le parcours des ménages dans le cadre de travaux de rénovation
  • Défi 3 : Evaluer le coût des travaux de rénovation énergétique des ménages
  • Défi 4 : Caractériser la situation des parcs immobiliers (résidentiel, tertiaires, bâtiments publics…) et leurs dynamiques de rénovation énergétique
  • Défi 5 : Intégrer la rénovation énergétique dans une approche plus globale de réhabilitation du bâtiment

34 équipes se sont constituée pour répondre à l’appel pour réagir sur la rénovation énergétique des bâtiments. 

Les lauréats des défis bénéficieront d’un accompagnement GreenTech verte d’une durée de 3 mois, un prix de 500€ pour les lauréats des défis et 3000€ pour le lauréat du hackathon, sous forme de prise en charge de facture concourant au projet et une pré-sélection pour le prochain Appel à Manifestation d’Intérêt de la GreenTech verte si les conditions s’y prêtent (statut du porteur de projet notamment) .

Pour le premier défi, c’est le projet SuivEnergies porté par Alexandra Souptes qui a été retenu. L’équipe de SuivEnergies a su relevé le défi et aura l’honneur de voir leurs résultats être utiliser par la DGALN pour mettre en oeuvre des politiques plus efficace sur la facture énergétique. 

Mon Coach Renov’, porté par Charles-Antoine Guinard, a également été choisi pour avoir répondu au deuxième défi grâce à sa solution. Projet qui s’appuie sur des données et des compteurs Linky et vise essentiellement des logements qui sont chauffés à l’électricité. On y retrouve toutes les étapes d’accompagnement à la rénovation énergétique en s’appuyant sur la consommation d’énergie réelle des usagers via l’identification des surconsommation et la mondialisation des travaux. 

Pour le troisième défi, c’est le projet Tribu Reno porté par Mathieu Rochard qui a été sélectionné pour être lauréat du hackathon. Ce projet a été retenu pour l’originalité de sa solution proposée, pour sa valeur différenciante qui été d’introduire comme tiers de confiance la collectivité territoriale dans l’acte de rénovation et le choix du prestataire, la possibilité de massification via le processus d’achat groupé.

Pour le quatrième défi, le jury a désigné le projet Rénov’Booster porté par Pierre-Antoine Duffrene, qui est caractérisé par un certain nombre de points forts : chercher à caractériser le parc de logement à partir de la data, intégrer l’idée d’une émulation entre les ménages qui veulent s’engager dans un projet de rénovation et peuvent trouver sur la base des rénovations similaires réalisés à proximité par d’autres ménages, intégrer l’action des différents acteurs (ménages, professionnels et acteurs publics), une belle expérience, et un projet en open source. 

Le lauréat du cinquième défi est le projet Rénover pour tous porté par Emmanuel Marx. Ce projet vise à proposer un mécanisme innovant de financement de la rénovation énergétique du bien immobilier à un niveau performant en séparant la valeur du foncier et la valeur du bâtiment. Ce projet répond à l’ensemble des bénéfices de la rénovation énergétique : un bénéfice écologique avec l’objectif d’une rénovation très performante, un bénéfice économique avec le développement d’un marché de la rénovation énergétique et aussi de la stimulation du marché immobilier, et un bénéfice social en permettant à deux catégories de concitoyens de se favoriser une rencontre avec au coeur un projet de rénovation énergétique. 

Madame Emmanuelle Wargon a décerné à Rénover Pour Tous le prix général du hackathon RenovAction, notamment pour sa capacité à proposer un dispositif incitatif innovant permettant la massification de la rénovation énergétique en faveur des populations fragiles.

Rénover Pour Tous propose un mécanisme innovant de financement d’acquisition-rénovation aidant l’accès à la propriété pour les jeunes primo-accédants et facilitant la rénovation anticipée de leur logement pour les personnes âgées à revenu modeste. Ce projet est également lauréat du second « Coup de Cœur » de l’ADEME.

Le projet IMOPE-URBS de cartographie, ciblage et suivi dynamique du parc de logements social est coup de cœur du Cerema et de l’IGN.

Le projet RoofScape, qui ambitionne de développer des toitures vertes sur les toits de Paris, est le deuxième coup de coeur de l’IGN . 

Nous tenons à féliciter l’ensemble des participants de toutes les équipes qui ont travaillé près de 2 semaines pour proposer des solutions pour développer la rénovation énergétique des bâtiments. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *